Marc Sens & Olivier Mellano

MARC SENS

Une des rares choses que Marc Sens n’a pas improvisées, c’est sa naissance – 1964. Le reste procède du libre arbitre : il se jette dans la musique en 1993 et n’en ressort plus, ou alors les neurones fissurés, la guitare sens dessus dessous. Marc commence en solo « parce qu’il ne trouve personne avec qui jouer » (…), ne lit pas le solfège, trop scolaire sans doute pour son tempérament libertaire. Plus influencés par les musiques de films que par le rock, il privilégie plus les ambiances que le format classique couplet/refrain. « Le plus important, c’est mon rapport aux images, plutôt qu’une démonstration technique de guitariste… »

Aucune technique particulière donc, mais un rapport à l’instrument assez unique en son genre, basé sur la spontanéité, l’énergie, une forme de naïveté revendiquée comme telle. Il recherche des sons, des formes de dissonances concordantes, réinvente le larsen, le riff assassin, sans jamais se répéter. Tous les coups sont permis : chaînes, archers, bâtons… Marc Sens utilise les objets, trafique, transforme, magnifie. Les plus pointus y voient du génie, les autres retournent écouter NRJ.

Son premier concert solo a lieu aux Instants Chavirés, en 1998 à Paris à Montreuil , avant d’enregistrer deux albums solo (« Greum », autoproduit, 1999, « Faux ami » Shambala Record, 2001) et un duo (Scrape) avec Cyril Bilbeaud, batteur de Sloy. Il rencontre Caspar Brotzmann et joue en première partie de Noir Désir, Shellac, puis tourne avec Rodolphe Burger, puis avec Yann Tiersen avec qui il enregistre trois albums. La rencontre avec Serge Teyssot‐Gay (Noir Désir) met le feu aux poudres. Ils enregistrent «Contre» avec l’écrivain Lydie Salvayre (Verticales), et fondent « Zone Libre » avec Cyril Bilbeaud, enregistrent un album fatalement explosif (2007), qu’ils tournent en France et à l’étranger. Marc Sens crée par ailleurs plusieurs musiques originales pour le cinéma (« Yamana », documentaire de Fabrice Marquat en 2008), la danse (« Crash », de Bruno Geslin, 2008), ou la radio (France Culture, 2007).
Il travaille avec François Verret pour la « Rhapsodie démente » (2015) et « Dedans-dehors #2″ (2016).

PARCOURS

*3 disques solo (Greum, Faux-Ami, Distorted Vision)
*Spectacle “Requiem” avec la compagnie de danse La Zampa
*60 dates en 2009, 40 dates en 2011 et 2 albums avec Zone Libre vs Casey & B.James
*Concerts et Ciné-Concerts avec Zone Libre (Cyril Bilbeaud, Serge Teyssot-Gay)
*3 Disques et 7 ans de tournée avec Yann Tiersen
*Des concerts avec Rodolphe Burger, Miossec, Dominique Petitgand
*Duo “Scrape Project” avec Cyril Bilbeaud
*Participation au groupe “Headphone” avec Jean-Michel Pires et Charles H. Garabed
*La bande originale du documentaire “Yamana” (F. Marquat), du spectacle “Crash” (B. Geslin) et de la fiction radiophonique « Crevasses » Caryl Ferey *Collaboration avec Christine Ott (Ondes Martenot)

OLIVIER MELLANO

Violoniste de formation, aujourd’hui guitariste, Olivier Mellano a collaboré avec de nombreux groupes et artistes français évoluant entre rock, pop, hip-hop, électro et chanson (Laetitia Shériff, Psykick Lyrikah, Bed, Dominique A…). Il compose régulièrement pour le théâtre (Stanislas Nordey, David Gauchard), le cinéma, la danse ou la littérature. Parallèlement à son travail d’écriture, il développe activement l’improvisation en solo, en duo (François Jeanneau, John Greaves, Thierry Escaich, Robin Guthrie, Marc Sens, Régis Boulard, Noël Akchoté…) ainsi qu’avec des comédiens et des écrivains.

Enclin aux rencontres par-delà les frontières géographiques ou esthétiques, Olivier Mellano est également curateur de ses projets collectifs L’Île électrique ou La Superfolia Armaada pour lesquels il rassemble les artistes les plus aventureux pour des créations éphémères dans de nombreux festivals (Les Rencontres Trans Musicales de Rennes, Les Nuits Botanique à Bruxelles…).

Olivier Mellano propose une oeuvre composite, généreuse et exigeante, irradiée par un faisceau d’héritages croisant Carlo Gesualdo, Henry Purcell, Benjamin Britten, Gavin Bryars, Moondog ou György Ligeti. Il développe, au fil de ses compositions, une esthétique musicale singulière qui dissout les hiérarchies stylistiques, sculptant la matière sonore la plus volcanique ou la plus éthérée, mettant l’harmonie baroque à l’épreuve d’un feu sonique, investissant d’une énergie nouvelle l’ensemble symphonique ou de chambre, hybridant les guitares électriques et les voix classiques avec, toujours, une dimension lumineuse et sacrée
pulsant au coeur d’une écriture maximaliste, libre et savante. Sa démarche qui évolue de la pop la plus ambitieuse à la musique contemporaine la plus décomplexée rejoint ainsi celle d’une nouvelle génération de compositeurs, dont font partie Nico Muhly, Bryce Dessner ou Jonny Greenwood.

www.oliviermellano.com

« Phobies » de Marc Sens et Olivier Mellano.
Enregistré et mixé par Nicolas Sacco au Studio Caverne.
Sortie numérique le 16 septembre chez Idol (disponible sur toutes les plateformes de téléchargement)

Né de l’urgence et de la nécessité, l’album PHOBIE a été enregistré en une seule session de quelques heures, il acte la rencontre de deux guitaristes insolemment libres et francs-tireurs.
Marc Sens et Olivier Mellano nous offrent une fascinante plongée dans le labyrinthe de nos peurs les plus baroques, une musique cathartique, sombre, rêche et puissante, la bande son idéale de nos plus délicieux cauchemars.
Marc Sens est improvisateur, co-fondateur du groupe Zone Libre, collaborateur de Casey, François Verret ou Caryl Ferey, il a également dynamité pendant quelques années la musique de Yann Tiersen.
Olivier Mellano a évolué dans plus de cinquante groupes. Il oscille entre projets soniques, improvisation et compositions pour orchestres symphoniques, ensembles de 17 guitares électriques, quatuor à cordes ou bagad.
www.oliviermellano.com
Leur travaux respectifs croisent régulièrement le cinéma, le théâtre, la danse et la littérature.

Musique à l’image

Musique du teaser de l’album « Libérez la Bête » de Casey (2010)

banner

Musique du documentaire « Yamana » de Fabrice Marquat (2008)

banner

Concerts en solo

banner
banner

Duo Mike Ladd

Marc Sens & Mike Ladd en duo Chant – guitare électrique – Machine Marc&Mike

banner
Copyright 2011 - A Parte. Tous droits réservés
Mentions légales. Plan du site.
haut