Nos ateliers

LE PRINCIPE

Mettre en évidence la créativité des habitants à travers différents ateliers menés par des intervenants choisis pour leurs qualités artistiques mais aussi pédagogiques.
Créer un espace de parole dans un projet de vie artistique et culturel avec pour fil rouge l’inter-culturalité et la transversalité.

LE PROJET GLOBAL

Nous souhaiterions inscrire les ateliers d’écriture, au sein d’un projet beaucoup plus large. En effet nous pensons, qu’un spectacle vivant incluant aussi bien de la danse, de la vidéo, du théâtre, en sus de la musique, nous permettrait de sortir du cadre conformiste du simple concert. Ce spectacle pluridisciplinaire donnerait lieu à la mise en place d’ateliers d’expressions corporelle, de film et montage vidéo, d’expression théâtrale et scénographique, de composition par M.A.O. (Musique Assistée par Ordinateur). Nous ambitionnons également de monter un atelier communication où  les participants, au contact d’intervenants venus du monde du multimédia, du graphisme et bien sur de la communication, apprendraient tous les procédés nécessaires à la promotion d’un spectacle, d’un disque ou de toutes œuvres désireuses d’être portées à la connaissance du public. Nous pensons que seule la prise en charge autant artistique que logistique du projet par les participants eux-mêmes favorise leur implication, leur responsabilisation et une découverte poussée quant aux métiers du spectacle. Nous estimons que la création de différents modules interdépendants au travers d’un projet commun développe la conscience collective, la recherche du consensus par le débat et l’autonomie.

LA TRANCHE D’AGE DU PUBLIC

Les ateliers sont ouverts à tous publics, car nous estimons que l’initiation à l’écriture créative, à la parole scandée ou toutes formes de déclamations rythmiques est intergénérationnelle. Cependant il est tangible de penser que  l’appellation « rap » associée aux dits ateliers,  ainsi que la filiation des divers intervenants avec les musiques « dites » urbaines, attirent plus fortement une population allant de 10 à 25 ans.

L’ARMATURE DU PROJET

Atelier d’écriture : un minimum souhaité de 8 titres, un maximum de 10 titres (ceci représente une fourchette exhaustive soumise à l’assiduité et au rythme de chaque participant).
Atelier de M.A.O. : autant de compositions exigées par l’atelier d’écriture et de danse, ainsi que divers habillages sonore si nécessaire pour la vidéo ou l’ensemble du spectacle.
Atelier danse : un maximum de 5 chorégraphies n’excédant pas 3 minutes chacune.
Atelier vidéo : conception d’habillages visuels à projeter sur écran lors du spectacle, ainsi que de petits clips ou teaser pouvant aider à le promotionner (making off, coulisses, témoignages…).
Atelier théâtre : atelier permettant de lier tous les autres au travers de répétitions communes, visant à donner corps au projet, en travaillant les déplacements sur scènes, les expressions et le jeu en cas de dialogues, la mise en scène et la scénographie (synchronisme de la vidéo, de la musique et des lumières).
Atelier communication : conception de supports promotionnels (affiches, tracts, plaquettes, blogs, compte de réseaux sociaux…), recherche de débouchés et de partenaires permettant la diffusion de contenus se rapportant au dit projet (presse, internet…)

LES ENJEUX DU PROJET

Les quartiers concernés par ces actions s’inscrivent dans des zones urbaines sensibles où comme l’indiquent les analyses de ces quartiers un peu plus loin dans ce dossier, la réussite scolaire semble inférieure à la moyenne.
L’enjeu de ces actions est donc de favoriser la réussite scolaire de jeunes issus de quartiers sensibles à travers des pratiques culturelles qui leur permettront une meilleure valorisation d’eux-mêmes. Une prise de confiance qui légitimera également leur appropriation des lieux culturels de leur quartier ou plus loin.
Tout en s’appuyant sur des ateliers d’écriture rap, nous favorisons des actions transversales afin de faire découvrir aux jeunes des disciplines dont ils se sentent parfois exclus (théâtre…), d’autres dont ils voudront éventuellement s’affranchir (musique) pour des disciplines nouvelles (communication, réalisation…) quant à leur future insertion professionnelle.
Les ateliers proposés seront gratuits pour les bénéficiaires.

Plaquette de présentation des ateliers sur ce lien

Dire et Faire

Schéma explicatif de notre démarche

Copyright 2011 - A Parte. Tous droits réservés
Mentions légales. Plan du site.
haut